Adel Berbaoui, Formateur en informatique. Diplômé en informatique (Baccalauréat), en didactique (Maîtrise) et en sciences de l’éducation (Maîtrise). Depuis 2003, il anime des ateliers et des cours d’informatique dans différents milieux : entreprises privées, écoles d’informatique, centres communautaires et universités. Il est directeur adjoint au Centre Communautaire le Trait d’Union.
Audrey Pelletier, Formatrice depuis 35 ans, principalement dans le domaine de l’intervention, de la communication et de la créativité. Son implication dans le monde culturel et communautaire est colorée de sa passion pour le développement des groupes et des personnes. Elle a animé plusieurs ateliers de co-développement, de créativité et de communication. De plus, son expérience comme enseignante en éducation spécialisée lui a permis de développer des habiletés spécifiques dans le soutien à l’intervention et dans l’accompagnement de projets.
Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Le CPRF est un organisme national d’éducation populaire autonome. Il soutient et dynamise l’engagement des personnes et des groupes impliqués dans la transformation sociale en offrant des sessions et des activités de formation et de ressourcement. Il développe l’analyse critique du point de vue des personnes et des peuples appauvris victimes d’injustices.
François Gloutnay, François Gloutnay est associé au Centre St-Pierre depuis 1985 comme formateur en communication. Rédacteur pigiste pour différents journaux et magazines, il a été responsable des communications auprès de l’organisme de coopération internationale Développement et Paix durant près de 25 ans. Animateur d’un blogue spécialisé depuis 2008, il collabore avec quelques organismes à titre de gestionnaire de leurs communautés Web.
JAG (Le), Organisme communautaire de sensibilisation, de soutien et de référencement qui dessert la population de la Montérégie Ouest, Centre et Est. Il s’adresse à toute personne touchée de près ou de loin par la diversité affective, sexuelle et de genre, ou en questionnement. Dans le but d'offrir des modèles positifs, le JAG se démarque par son ouverture et son approche humaine.
Katherine Mailloux, Après avoir passé plusieurs années au sein de différentes agences de relations publiques, de référencement web (SEO) et de communication & marketing, Katherine s’est officiellement lancée en affaires, 2 fois plutôt qu’une, au courant de l’année 2020. Voulant toujours en apprendre davantage sur tous les sujets, Katherine se plaît de plus en plus dans le monde numérique en constant mouvement. Passionnée d'efficacité, elle travaille tous les jours pour aider les entrepreneurs à bien définir les bases de leur marketing et les soutient dans la mise en place de stratégies de contenu et d'automatisations diverses. Que ce soit par de la formation, des webinaires, de l'accompagnement, de la création de contenu ou de la stratégie pure et dure, Katherine adore partager son savoir!
Marie-Christine Plante, Elle est adjointe à la direction à la maison d'hébergement Carrefour pour Elle depuis 2012. Elle est principalement responsable des activités de formation, de sensibilisation, de concertation et de représentation de son organisme dans la communauté. Elle est également chargée de cours à l'École de travail social de l'Université de Montréal depuis 2011. Bachelière et maître en service social, elle a également complété sa scolarité doctorale en sociologie. Ses principaux intérêts de recherche et d’intervention concernent les violences faites aux femmes, l’itinérance au féminin et les enjeux entourant la lutte à la pauvreté au Québec.
Maude Labonté, intervenante psychosociale depuis près de 20 ans, dans les secteurs de l’itinérance et du développement communautaire. Après des études dans les domaines du travail social, de la psychologie, des arts visuels et de la santé mentale, elle complète, en 2017, une formation professionnelle en hypnose holistique. Convaincue que c’est en tissant des liens, à l’intérieur et autour de soi, que nous nous développons et transformons notre monde, elle partage avec rigueur et sensibilité sa compréhension des réalités humaines et de la relation d’aide.
Mélanie Jacob, Passionnée par le travail d’équipe et l’atteinte de résultats concrets, Mélanie Jacob cumule près de 20 ans d’expérience en tant qu’entrepreneure, formatrice, gestionnaire d’organisme, conseillère au financement des entreprises, consultante en gestion et en transition numérique. Elle croit fortement aux avantages du travail collaboratif combiné à l’utilisation d’outils numériques pour simplifier le travail et permettre plus de flexibilité.
Nathalie Lamarre, Formatrice et consultante. Elle a travaillé pendant vingt ans en ressources humaines et en gestion du personnel. Depuis 2006, elle intervient en développement organisationnel auprès de milieux diversifiés, dont le milieu communautaire. Elle est formatrice pour des écoles professionnelles et collégiales. Elle agit aussi comme médiatrice auprès de plusieurs organisations.
Sébastien Auger, Conseiller clinique en santé mentale au Regroupement des organismes de base en santé mentale des régions 04-17, chargé de cours et de projets au Cégep de Victoriaville et consultant auprès des intervenants, équipes et entreprises. Il a complété un diplôme d’études supérieures spécialisées en santé mentale (UQAM) suite à des études en travail social et en psychologie.
Sophie Tétrault-Martel, Organisatrice communautaire au Centre des femmes de Longueuil depuis 2019. Elle est principalement en charge des volets mobilisation, concertation, soutien aux bénévoles et implication dans la communauté. Travaillant dans le milieu communautaire depuis 12 ans, elle a été impliquée dans des organismes d’hébergement, des centres des femmes, des organisations jeunesses ainsi que des organismes travaillant avec des personnes en situation d’handicap. Elle est titulaire d’un baccalauréat en Travail social et diplômée en études féministes et en animation culturelle. Ses intérêts dans le milieu communautaire et collectif tournent autour des approches d’intervention et d’éducation populaire féministes intersectionnelles et du développement du pouvoir d’agir individuel et collectif afin de lutter contre toutes formes de violence faites aux femmes.
Zahia Agsous, Diplômée en médiation interculturelle, littérature et gestion. Elle possède plus de 20 années de pratique en relations interculturelles, insertion socioprofessionnelle et accompagnement de diverses clientèles. Elle intervient également à titre de médiatrice interculturelle et conseillère auprès d’institutions d’enseignement, organismes communautaires et autres organisations. Elle est responsable du programme de maîtrise en médiation interculturelle de l’université de Sherbrooke, elle est également chargée de cours dans ce programme.